Histoire > Les fusillés > Liste des fusillés

LAFORGE Raymond, 43 ans

<< Retour liste des fusillés
Portrait d'après sa stèle dans la Carrière des Fusillés
© Amicale CVRA – Création Hélène Charon architecture

NOM – PRÉNOM : LAFORGE Raymond
DATE DE NAISSANCE : 3 avril 1898
LIEU DE NAISSANCE : Malesherbes
PROFESSION : Instituteur
DATE D’ARRESTATION : 8 Février 1941
PRISONS et CAMPS : 4 mois à la gendarmerie de Montargis puis Châteaubriant (arrivée 12 Juin 1941)
DATE DU DÉCÈS : Fusillé le 22 Octobre 1941 à la Carrière de Châteaubriant.

RESPONSABILITÉS :

Adhère au Parti Communiste dès sa formation en 1920.
Mobilisé en 1939 en Alsace et Orléans
Après l’armistice, rentre à Montargis et reprend son métier.
Arrêté sur ordre du Sous-Préfet.

1er lieu d’inhumation : Moisdon-la-Rivière où il repose toujours.

BIOGRAPHIE :

Engagé volontaire en 1916 dans l’artillerie, il devient instituteur une fois la paix revenue. Il adhère très tôt au Parti communiste, dont il devient un militant actif. Après avoir été mobilisé en 1939-1940, il s’installe au début de l’Occupation à Montargis, dans le Loiret.
C’est là qu’il est arrêté le 8 février 1941 et placé en internement administratif du fait de ses engagements politiques, à la suite de la découverte de papillons communistes sur les murs
de la ville. Il arrive au camp de Choisel à Châteaubriant le 13 juin 1941.
Fusillé le 22 octobre 1941, à 16 h 00

DOCUMENTS

Sa dernière lettre

Retranscription par l’Amicale.

RESSOURCES :

Liens

Sur ce site :

Bibliographie

  • XXXXXXX, La lettre, xxxxx,octobre 2021, 52 pages (en cours d’édition).
  • Comité du souvenir, Immortels, Comité Départemental du Souvenir des Fusillés de Châteaubriant et Nantes et de la Résistance en Loire-Inférieure, Nantes, octobre 2019, 56 pages, ISBN 9782956979401 – Bande dessinée sur les 50 Otages. Nantes et Châteaubriant.
  • Guy Krivopissko, La vie à en mourir. Lettres de fusillés (1941-1944), Éditions du Seuil, Paris, 27 avril 2006, 336 pages, EAN 9782757800201 – Reprise en coédition d’un ouvrage publié par Tallandier en 2003.
  • Amicale des anciens internés patriotes de Châteaubriant-Voves-Rouillé, Lettres des fusillés de Châteaubriant, Amicale, Saint-Ouen (93), octobre 1989, 124 pages.
  • Amicale des anciens internés patriotes de Châteaubriant-Voves, Lettres des fusillés de Châteaubriant, Amicale, Saint-Ouen (93), octobre 1954, 80 pages.

Si vous avez d’autres éléments, n’hésitez pas à nous écrire Icône pour aller sur la page contact de l'Amicale