Histoire > Les fusillés > Liste des fusillés

POURCHASSE Henri, 34 ans

<< Retour liste des fusillés
Portrait d'après sa stèle dans la Carrière des Fusillés
© Amicale CVRA – Création Hélène Charon architecture

NOM – Prénom : POURCHASSE Henri
DATE DE NAISSANCE : 16 octobre 1907
LIEU DE NAISSANCE : Paris 13e
PROFESSION : Métallurgiste
DATES D’ARRESTATIONS : 1ère arrestation : fin août 1939
3 mois de prison – Mobilisé jusqu’en Juillet 1940 – Nouvelle arrestation 20 janvier 1941
PRISONS & CAMPS : Paris (prison de La Santé)Châteaubriant

DATE DU DÉCÈS : Fusillé le 22 octobre 1941 (à 16 h 00 avec 8 de ses camarades : Henry BARTHÉLÉMY, Maximilien BASTARD, Marc BOURHIS, Raymond LAFORGE, Julien LE PANSE, Guy MÔQUET, Victor RENELLE, Maurice TÉNINE) dans une carrière à Châteaubriant.

Chemin menant à l'endroit des exécutions dans la carrière des Fusillés
Carrière des Fusillés à Châteaubriant.
Visite possible à pied au départ du musée de la Résistance (© Photo Patrice Morel).
Informations pratiques.

RESPONSABILITÉS & BIOGRAPHIE :

Né le 7 octobre 1907 à Paris 13e, fils d’un menuisier et d’une couturière, Henri POURCHASSE vint s’installer en 1938 aux HBM rue Marat à Ivry-sur-Seine.
Métallurgiste, il cumulait les fonctions de secrétaire adjoint du syndicat de la section technique des machines à la Ville de Paris, de secrétaire de la cellule communiste de l’usine des Eaux où il travaillait et de membre du bureau de la section du Parti Communiste d’Ivry-sur-Seine.
Il fut arrêté à la fin août 1939, condamné à trois mois de prison puis mobilisé jusqu’en juillet 1940.
Le 20 janvier 1941, il fut à nouveau arrêté pour reconstitution illégale d’un syndicat CGT à son lieu de travail, la Compagnie des Eaux.
Incarcéré à la Santé puis interné au camp de Châteaubriant, il fut fusillé avec vingt-sept autres otages le 22 octobre 1941 dans la carrière de Châteaubriant.
Son épouse, Louise POURCHASSE née SOMMIER le 19 décembre 1908 à Ivry-sur-Seine, siégea au comité local de Libération mis en place le 19 août 1944, représentant l’Union des Femmes Françaises.
Le 27 juillet 1945, la municipalité d’Ivry-sur-Seine donna le nom d’Henri POURCHASSE au quai du Port-à-l’Anglais.

1er lieu d’inhumation : Villepot

Future plaque recouverte d'un drapé noir du cimetière du Villepot (Loire-Inférieure, Loire-Atlantique) avec les portraits de Jean POULMARC’H, Henry POURCHASSE et Edmond LEFÈBVRE
Il est envisagé qu’une plaque avec les portraits de Jean POULMARC’H, Henry POURCHASSE et Edmond LEFÈBVRE, enterrés ensemble, soit apposée au cimetière du Villepot (Loire-Inférieure, Loire-Atlantique) par le Comité local des héros de Châteaubriant.

Second lieu d’inhumation : Carré des fusillés cimetière d’Ivry-sur-Seine

DOCUMENTS :

Sa dernière lettre

© MRN 

Tapuscrit. Dernière lettre d'Henri Pourchasse.

Retranscription par l’Amicale.

RESSOURCES :

Liens

Bibliographie

  • BARON, Jean-Claude, 60 ans de lutte pour la mémoire contre l’oubli – 1945-2005. Amicale de Châteaubriant-Voves-Rouillé, 2005. 40 p.
  • BARON, Jean-Claude, Les années de plomb – Les années courage – 1940-1944 – Châteaubriant. Nantes : Amicale de Châteaubriant-Voves-Rouillé – Musée de la Sablière, 2003. 16 p.
  • BASSE Pierre-Louis, Les derniers jours des 27 de Châteaubriant. Saint-Denis : Éditions de l’Humanité, 2021. 88 p.
  • GERNOUX, Alfred, Châteaubriant et ses martyrs. Édition reprint de l’édition originale reproduite avec l’aimable autorisation des ayants droits d’Alfred Gernoux. Nantes : Ouest Éditions, 1991. 312 p.
  • GRENIER, Fernand, Ceux de Châteaubriant. Réédition. Paris : Éditions sociales, 1979. 238 p.
  • GUYVARC’H, Didier, LE GAC, Loïc, En vie en joue enjeux Les 50 otages Châteaubriant, Nantes, Le Mont-Valérien. Nantes : CHT de Nantes, 2021. 172 p.
  • LEDIGGARCHER, Camille, RICHARDEAU, Gaëlle et Dominique, COMELLI, Immortels ! Les 50 otages ; Nantes et Châteaubriant. Nantes : Comité Départemental du Souvenir des Fusillés de Châteaubriant et Nantes et de la Résistance en Loire-Inférieure, 2019. 52 p.. (observations : Bande dessinée sur les 50 Otages. Nantes, Châteaubriant et Mont-Valérien suivi d’un dossier pédagogique –Pour commande).
  • MACÉ, François, La Forge et Choisel – Les camps de Châteaubriant – 1946. Nantes : Amicale de Châteaubriant-Voves-Rouillé, 2004. 96 p.
  • MACÉ, François, Les 50 otages, Nantes, Châteaubriant. Éditions Mémorial de Caen – Collection « Histoire » n°19, 2003. 16 p.
  • PENNETIER, Claude, BESSE, Jean-Pierre, POUTY, Thomas, LENEVEU, Delphine, Les fusillés – 1940-1945. Ivry-sur-Seine : Les éditions de l’Atelier, 2015. 1952 p.. (observations : Version internet gratuite reprenant le livre).
  • 1939-1945 Telles furent nos jeunes années Le pays castelbriantais sous l’Occupation. Seconde édition corrigée et enrichie. Châteaubriant : Les dossiers de La Mée, 2009. 302 p.. (observations : Version Pdf gratuite).
  • Châteaubriant. Paris : Amicale de Châteaubriant-Voves-Rouillé, .
  • La Lettre. Montreuil : Amicale de Châteaubriant-Voves-Rouillé, 2021. 52 p.. (observations : Les dernières lettres des fusillés à Châteaubriant).
  • Les fusillés de Châteaubriant – 22 octobre 1941. Paris : Ministère de la Défense – Secrétariat général pour l’administration – Direction de la mémoire, du patrimoine et des archives – Collection « Mémoire et Citoyenneté » n°20, 2001. 12 p.. (observations : Version gratuite en Pdf).
  • Lettres des fusillés de Châteaubriant. Saint-Ouen : Amicale des anciens internés patriotes de Châteaubriant-Voves, 1954. 80 p.
  • Lettres des fusillés de Châteaubriant. Seconde édition. Saint-Ouen : Amicale des anciens internés patriotes de Châteaubriant-Voves-Rouillé, 1989. 124 p.

Si vous avez d’autres éléments, n’hésitez pas à nous écrire Icône pour aller sur la page contact de l'Amicale