Histoire > Les fusillés > Liste des fusillés

KERIVEL Eugène, 50 ans

<< Retour liste des fusillés
Portrait d'après sa stèle dans la Carrière des Fusillés
© Amicale CVRA – Création Hélène Charon Architecture

NOM – PRÉNOM : KÉRIVEL Eugène
DATE DE NAISSANCE : 9 Avril 1891
LIEU DE NAISSANCE : Douarnenez
PROFESSION : Marin-pêcheur à Basse-Indre
DATE D’ARRESTATION : 24 Juillet 1941
PRISONS et CAMPS : Châteaubriant
DATE DU DÉCÈS : Fusillé le 22 Octobre 1941, à 16h10, à la Carrière de Châteaubriant.

RESPONSABILITÉS :

  •  Syndicaliste de la CGTU dès 1930.
  •  Militant communiste, il participe à la restructuration du PCF clandestin. Organise la propagande locale avec l’aide de sa femme.
  •  Celle-ci, Léoncie, est arrêtée quelques jours avant lui et ils se retrouvent au camp de Choisel.
  •  Lors de la fusillade du 22 octobre 1941, emmenée à la baraque des otages pour dire adieu à son mari, elle déclare : « Je n’ai que lui, fusillez-moi à la place de ce gosse », en désignant Guy MÔQUET.

 1er lieu d’inhumation : Moisdon-la-Rivière
 2e lieu d’inhumation : Basse-Indre

Capitaine côtier dans le service des Ponts et Chaussées, dès 1930, Eugène Kérivel milite au Parti communiste dans sa ville natale. Muté dans la région nantaise, il habite Basse-Indre avec son épouse Léoncie. Au début de l’Occupation, ils diffusent ensemble la propagande clandestine du Parti. Arrêtés fin juillet 1941, placés en internement administratif, ils sont transférés au camp de Choisel, à Châteaubriant.
Il fait partie des otages choisis dans le cercle des militants nantais. Léoncie reviendra en 1945 de déportation.

LIENS :

DOCUMENTS :