Histoire > Les fusillés > Liste des fusillés

BARTOLI Titus, 58 ans

<< Retour liste des fusillés

NOM – PRÉNOM : BARTOLI Titus
DATE DE NAISSANCE : 28 septembre 1883
LIEU DE NAISSANCE : Palneca
PROFESSION : Instituteur honoraire
DATE D’ARRESTATION : 21 Juillet 1941
PRISONS et CAMPS : Chalons-sur-SaôneChâteaubriant
DATE DU DÉCÈS : Fusillé le 22 Octobre 1941 à la Carrière de Châteaubriant.

RESPONSABILITÉS :
1914-1918 – mobilisé- blessé. Cité Croix de Guerre et médaille militaire.
1920 – adhésion au Parti Communiste suite au congrès de Tours.
Instituteur dans l’Allier de 1905 à 1910 puis à Digoin (Saône et Loire) jusqu’à sa retraite en 1938.
30 Octobre 1939 – rapport du commissaire de police au sous-préfet concernant l’activité supposée de BARTOLI – réquisitionné pendant l’année scolaire 1939-1940.
Arrestation le 21 Juillet 1941 sur ordre du sous-préfet. Incarcéré quelques jours à la prison de Chalons sur Saône puis au camp de Châteaubriant.

1er lieu d’inhumation : Lusanger
2e lieu d’inhumation : Digoin

BIOGRAPHIE :

Instituteur, ancien combattant de la Première Guerre mondiale, décoré de la Croix de guerre, Titus BARTOLI adhère au Parti communiste dès sa création en 1920. Il milite activement, dans les structures syndicales de l’enseignement et à Digoin, en Saône-et-Loire, où il vit.
Il est arrêté le 21 juillet 1941, pour avoir distribué des tracts communistes. D’abord interné à Chalon-sur-Saône, il est rapidement transféré au camp de Choisel à Châteaubriant.

DOCUMENTS

Sa dernière lettre

Retranscription par l’Amicale.

RESSOURCES :

Liens

Bibliographie

  • XXXXXXX, La lettre, xxxxx,octobre 2021, 52 pages (en cours d’édition).
  • Comité du souvenir, Immortels, Comité Départemental du Souvenir des Fusillés de Châteaubriant et Nantes et de la Résistance en Loire-Inférieure, Nantes, octobre 2019, 56 pages, ISBN 9782956979401 – Bande dessinée sur les 50 Otages. Nantes et Châteaubriant.
  • Amicale des anciens internés patriotes de Châteaubriant-Voves-Rouillé, Lettres des fusillés de Châteaubriant, Amicale, Saint-Ouen (93), octobre 1989, 124 pages.
  • Amicale des anciens internés patriotes de Châteaubriant-Voves, Lettres des fusillés de Châteaubriant, Amicale, Saint-Ouen (93), octobre 1954, 80 pages.

Si vous avez d’autres éléments, n’hésitez pas à nous écrire Icône pour aller sur la page contact de l'Amicale