Histoire > Les fusillés > Liste des fusillés

DELAVACQUERIE Charles, 19 ans

<< Retour liste des fusillés
Portrait d'après sa stèle dans la Carrière des Fusillés
© Amicale CVRA – Création Hélène Charon architecture

NOM – PRÉNOM : DELAVAQUERIE Charles
DATE DE NAISSANCE : 22 Janvier 1922
LIEU DE NAISSANCE : Le Quesnoy
PROFESSION : Imprimeur
DATE D’ARRESTATION : Décembre 1940 à Montreuil-sous-Bois
PRISONS et CAMPS : Paris (prison de La Santé)Châteaubriant (avril 1941)
DATE DU DÉCÈS : Fusillé le 22 Octobre 1941 à la carrière de Châteaubriant.

RESPONSABILITÉS :
Dans la nuit du 23 au 24 octobre 1940, plusieurs groupes de jeunes de Montreuil-sous-Bois avaient procédé à des inscriptions anti-hitlériennes sur les murs et pavés de la ville, collé des centaines affiches, distribué des tracts, placé des drapeaux tricolores et des banderoles dans les fils électriques.
Le jour suivant DELAVAQUERIE fut arrêté.

1er lieu d’inhumation : Moisdon-la-Rivière
2e lieu d’inhumation : Inconnu

BIOGRAPHIE :

Jeune ouvrier imprimeur, militant des Jeunesses communistes de Montreuil-sous-Bois, en région parisienne, Charles DELAVAQUERIE est arrêté le 20 octobre 1940 par la police française, avec une dizaine de camarades, lors d’un collage de tracts sur les murs de sa ville. Incarcéré à Fresnes, il est condamné le 18 janvier 1941 à six mois de détention, qu’il purge à la prison de La Santé à Paris. À la fin de sa peine, le 7 mai, il est placé en internement administratif au camp de Choisel à Châteaubriant.

DOCUMENTS :

Sa dernière lettre

Retranscription par l’Amicale.

RESSOURCES :

Liens

Sur ce site :

Bibliographie

  • XXXXXXX, La lettre, xxxxx,octobre 2021, 52 pages (en cours d’édition).
  • Comité du souvenir, Immortels, Comité Départemental du Souvenir des Fusillés de Châteaubriant et Nantes et de la Résistance en Loire-Inférieure, Nantes, octobre 2019, 56 pages, ISBN 9782956979401 – Bande dessinée sur les 50 Otages. Nantes et Châteaubriant.
  • Amicale des anciens internés patriotes de Châteaubriant-Voves-Rouillé, Lettres des fusillés de Châteaubriant, Amicale, Saint-Ouen (93), octobre 1989, 124 pages.
  • Amicale des anciens internés patriotes de Châteaubriant-Voves, Lettres des fusillés de Châteaubriant, Amicale, Saint-Ouen (93), octobre 1954, 80 pages.

Si vous avez d’autres éléments, n’hésitez pas à nous écrire Icône pour aller sur la page contact de l'Amicale